Merci, Netflix, pour cette réflexion sur la Blockchain.

Écrit par fsmuratet, ven 7 fév 2020

Le système du Blockchain (chaine de blocs) va peut-être faire partie intégrante du système éducatif dans quelques années, mais quel rôle va-t-il véritablement jouer ?

Image : pmwiki


C’est la question que je n’arrêtais pas de me poser après avoir regardé l’épisode de la série Black Mirror (les férus de serie geek se reconnaitront)  intitulé « Fifteen Million Merits ». J’en avais entendu parler lors d’une conversation il y a quelques mois et la notion de « Blockchain » avait retenu toute mon attention. L’épisode parle d’un monde dystopique dans lequel la seule monnaie d’échange est le mérite. Cette cryptomonnaie est créditée sur le compte des citoyens lorsqu’ils produisent des actions qui sont bénéfiques pour l’économie de la communauté ou leur hygiène de vie, comme regarder des publicités et faire du vélo par exemple. En revanche, lorsqu’ils doivent subvenir à leurs besoins,comme acheter de la nourriture, des produits de beauté ou encore regarder un film, leur compte de mérite se voit débiter d’une certaine valeur. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un grand moment de cinéma, l’épisode m’a permis de réfléchir au système de la Blockchain et des impacts que cette technologie pourrait avoir dans l’éducation.

La plupart du temps, lorsque l’on parle de Blockchain, on fait référence à de la cryptomonnaie Bitcoins (l’une des plus connues, il y en a plusieurs maintenant comme le Bitcoin, l’Éther, le Ripple, le litecoin etc.) qui a été initialement introduite par un développeur ou un groupe de développeurs (on ne sait pas vraiment) au nom de Satoshi Nakamoto. 

La volonté de ses développeurs était de créer une monnaie virtuelle qui trouve sa valeur dans une technologie de registre partagé ou DLT en anglais (distributed ledger technology). Une architecture décentralisée qui se charge de gérer une liste d’enregistrement certifiée et protégée contre la falsification basée sur un système de confiance en peer-to-peer (un réseau de pairs) qui se veut inviolable.

Alors voilà ce que je vous propose dans mon prochain poste, « Comment la Blockchain va révolutionner le système éducatif ? » une liste prédictive, mais non exhaustive des usages de la Blockchain en éducation, et je peux vous garantir qu’il y a des usages qui vaudraient vraiment la peine d’explorer et de tester. Les thèmes de cette liste seront abordés lors d’un prochain billet.

  1. Sécurisation des relevés de notes

  2. Badges numériques

  3. Partage sécurisé des données d’étudiants

  4. Gestion des profils et des identités sur le web

  5. Sécurisation des établissements et des infrastructures

  6. Sécurisation et stockage dans l’infonuagique

  7. Optimisation de l’utilisation des ressources énergétiques en établissement scolaire

  8. Contrats intelligents

  9. Accessibilité et démocratisation de la plateforme d’apprentissage

  10. Optimisation des publications en recherche

Saisissez votre nom d'utilisateur.
Saisissez votre mot de passe.