Portrait de Laurence Lachapelle-Bégin

Médias sociaux

Labo : Utiliser les médias sociaux sans crainte - Étape 4

L'écriture collaborative en ligne

Par Laurence Lachapelle-Bégin. Le 18 Avril 2012

0

Dans le cadre du labo VTÉ Utiliser les médias sociaux sans crainte, l'équipe de collaborateurs a développé le canevas de son Guide de l'utilisation pédagogique des médias sociaux à l'aide de Google Documents, qui permet l'écriture de textes en ligne à plusieurs mains. De plus en plus populaire, ce type de collaboration est particulièrement apprécié en éducation où il favorise le travail d'équipe à l'extérieur de la classe. De nombreux outils gratuits en ligne permettent l'écriture collective, en voici quelques-uns.

Outils de traitement de texte

Un outil de traitement de texte comme Google Documents permet à plusieurs personnes de créer et de mettre en page un texte simultanément. Ce dernier peut ensuite être exporté dans des formats divers. Toutefois, bien que l'une des options de partage de Google Docs autorise toute personne à accéder au document sans connexion, il faut avoir un compte Google et être connecté pour être identifié pendant l'écriture collective (sinon on apparaît comme « Anonyme »). Ainsi, pour une collaboration efficace, tous les membres de l'équipe doivent avoir un compte, et il faut connaître leurs adresses courriel ou leurs noms d'utilisateur.

Outil semblable : Zoho Writer

Collaborer en ligne sans ouvrir un compte

Pour éviter les inconvénients liés à l'inscription et aux options de partage, on peut choisir l'une des nombreuses applications gratuites qui ne requièrent pas d'ouverture de compte.

Ces outils axés sur la simplicité permettent de démarrer le travail rapidement : on crée un document en ligne (un clic de souris suffit), dont l'URL peut être partagé avec d'autres utilisateurs. Lors de leur entrée dans le document, ceux-ci se voient attribuer une couleur d'écriture à laquelle ils peuvent associer leur nom, et l'écriture peut commencer. En contrepartie, les options de mise en page sont généralement moins élaborées que dans les outils de traitement de texte, il faut donc prévoir le transfert du texte vers une autre application si on souhaite produire un document plus riche.

Dans un dossier Profweb sur le partage de documents à l'aide d'outils du Web 2.0, János Varga, enseignant au collège John Abbott, décrit en détail l'application Typewith.me, tout à fait représentative de ce type d'outil.

Outils semblables : Framapad, Primary Pad, Entri.

Vous devez être membre pour pouvoir commenter. - Devenez membre

Règles de nétiquette

Saisissez votre nom d'utilisateur.
Saisissez votre mot de passe.