Portrait de Julie Anne Roy

Infonuagique

Labo : Infonuagique et pédagogie : faire classe dans le nuage - Étape 1

Point de vue d’une REPTIC sur l’infonuagique

Par Julie Anne Roy. Le 11 Février 2015

0

En tant que coordonnatrice au soutien pédagogique et répondante TIC (REPTIC) du Collège LaSalle à Montréal,  je vois beaucoup de potentiel à l’utilisation de l’infonuagique en éducation, tant en salle de classe que chez les enseignants.  Par contre, il y a certains aspects auxquels je ne pensais pas avant d’assister au labo de la Vitrine technologie-éducation (VTÉ).

En effet, comme le mentionnait M. François Casabon, directeur adjoint des technologies de l'information à la Fédération des cégeps lors de la première étape du laboratoire le 28 janvier 2015, il faut prendre en ligne de compte les aspects juridiques, techniques et financiers. J’ignorais qu’il y avait autant de points à considérer (Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, cybercriminalité, stockage des données, consentement des utilisateurs, ajouts de clauses au contrat, enjeux avec la convention collective, clause de concurrence, formation du personnel, bande passante, etc.). Ce n’est pas nécessairement ce à quoi pense un conseiller pédagogique en premier lieu…

Dans notre Collège, l’utilisation de l’infonuagique est exclusive aux enseignants pour le moment.  Les services informatiques veulent s’assurer de bien penser à tous les facteurs avant de prendre le virage et de rendre accessibles les plateformes infonuagiques aux étudiants. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on m’a mandatée à assister au laboratoire VTÉ afin de recueillir l’information nécessaire qui permettra à notre établissement de prendre une décision éclairée sur le sujet.  Un compte rendu des différentes étapes du laboratoire VTÉ sera fait à la Direction des services informatiques de notre Collège. En plus de décider si nous rendrons l’infonuagique accessible à tous, il faudra également déterminer quelle plateforme choisir.

Sur le plan pédagogique,  il est certain qu’il y aurait de nombreux avantages à ce que le Collège prenne le virage infonuagique. Pensons par exemple à la facilité de collaborer lors de travaux d’équipe. Ces plateformes permettent aux élèves de travailler en équipe sur un même document sans nécessairement avoir à se rencontrer, ce qui facile la tâche à plusieurs d’entre eux. Pensons également au partage et à l’accessibilité des documents, pour ne nommer que quelques avantages. 

Du côté enseignant, il est possible de suivre la progression des élèves lors de travaux d’équipe. De plus, on peut utiliser Google Docs pour créer des questionnaires afin d’évaluer de façon formative certaines notions en classe, par exemple. Il est également plus facile pour nos enseignants de partager de l’information avec leurs collègues et de travailler simultanément sur un même document, malgré les horaires différents de chacun.  Il faudra donc que notre équipe pédagogique, le comité TIC, ainsi que la direction des TI se penchent sur ce dossier en profondeur afin de peser les pour et les contre.

Les prochaines étapes nous permettront de poursuivre notre réflexion.

Vous devez être membre pour pouvoir commenter. - Devenez membre

Règles de nétiquette

Saisissez votre nom d'utilisateur.
Saisissez votre mot de passe.