Portrait de Pierre-Julien Guay

Manuels numériques

Publier en format électronique (2) : banc d'essai sur InDesign

Par Pierre-Julien Guay. Le 20 Octobre 2015

Dans ce projet avec le logiciel de mise en page InDesign d’Adobe, nous avons choisi d’explorer la production d’un livre numérique en format EPUB 3.0. Il s’agit de créer une version électronique d’une petite brochure intitulée Petit guide du japonais pour le karaté, comprenant du texte récupéré à partir de fichiers (HTML, Word, Excel), des lexiques sous forme de tableaux, ajouter quelques images et des fichiers sonores.

Petit guide du japonais pour le karatéTélécharger le livre en format EPUB


Cliquez sur l'illustration pour télécharger le livre. Il est recommandé de le consulter à partir d'une tablette électronique. En effet, plusieurs applicaitons de lecture pour les ordinateurs n'offrent pas une compatibilité complète avec la norme EPUB. La façon la plus simple pour transférer le livre vers une tablette est de le joindre à un courriel que vous ouvrez à partir de votre tablette.



Travailler avec style


Rappelons qu’un livre électronique est un ensemble structuré d’éléments. Les titres de chapitres, de  sections ou les listes doivent donc être présentés de façon uniforme dans la publication. Pour ce faire, on doit attribuer un type à chaque élément en l’associant à un style. C’est précisément ce type d’association qui est effectué lorsqu’on utilise un éditeur HTML pour préciser si le texte est un titre d’un niveau déterminé, s’il fait partie du corps du texte ou d’une liste d’éléments.  

En prime, toute modification à un style donné, par exemple, augmenter la couleur ou la taille des caractères, sera automatiquement appliquée dans le document sans devoir rechercher et remplacer à chaque fois. Enfin, chaque élément défini comme titre peut être reconnu automatiquement comme une entrée de table des matières.

Une bonne habitude de travail consiste à regrouper le contenu sous forme de chapitre, chacun enregistré dans un fichier différent. En effet, de tout temps, personne n’a été à l’abri de la corruption, y compris celle des fichiers sur un disque rigide ! Comment préserver l’uniformité des styles entre les fichiers ? En fait, il faut se soucier uniquement d’utiliser les mêmes noms de style, les règles de formatage étant stockées séparément, on pourra les appliquer le moment venu.

Quand la disposition devient un problème


En format EPUB, la publication numérique est construite en temps réel par l’application qui agence les blocs de textes et d’illustrations selon l’espace disponible. C’est ainsi qu’une page n’a pas de contenu ou de longueur fixe, car tout dépend de la taille de l’écran de lecture et des polices de caractères! Cet agencement par blocs peut créer des problèmes lorsqu’on souhaite créer un schéma à partir de blocs de textes et de blocs d’images. Il est très possible que l’application décide de redistribuer ces blocs sur plusieurs pages si l’espace n’est pas suffisant. Pour créer une couverture ou un schéma,  plusieurs solutions sont possibles :

  • On peut exporter les éléments dans un fichier JPG, puis associer cette image à la couverture. On pourra conserver les blocs dans le même fichier en les disposant à l’extérieur de la zone d’édition.
  • On peut solidariser les éléments en les groupant et les verrouillant.

Si le redéploiement des blocs selon l’espace disponible est généralement souhaitable  pour créer une présentation adaptée à la taille du support de lecture, il y a des limites en ce qui concerne le lexique, composé d’une liste de termes associés à une définition. Comme la distance entre les tabulateurs peut être ajustée par l’application, on se retrouve avec une présentation en zigzag. Il faut alors avoir recours aux tableaux à largeur fixe, en prenant soin de ne pas dépasser une largeur limite (environ 500 pixels) Pour assimiler l’apparence du tableau à un texte avec tabulation, il faudra faire disparaître les bordures entre les cellules. Après de multiples tâtonnements ave InDesign, on finit pas trouver la recette : Il faut régler les bordures internes et les bordures externes séparément. Dans les deux cas, une largeur de bordure zéro et une couleur « papier » sont nécessaires pour camoufler toutes les bordures.

Tous à table


Comme on l’a dit précédemment, dans un document dont le texte peut être redistribué, la notion même de page ne fait plus de sens puisque le nombre de pages dépend de la taille des caractères. On aura donc une table des matières dynamique. Pour obtenir une numérotation séquentielle, on doit modifier les options de pagination afin d’obtenir une suite dans les fichiers de chapitres. 

Les options de la table des matières peuvent être paramétrées dans n’importe quel document du livre. Il faudra toutefois désigner ce document comme la source des styles utilisés pour la publication, sinon la table des matières ne contiendra que le nom des fichiers des documents. Cette même source doit comprendre la définition de chacun des styles, ceux-ci seront appliqués uniformément dans la publication.

Point intéressant, on peut créer plusieurs tables : pour des illustrations, des tableaux, etc.

Une image, mille maux


Nous sommes tous, bien sûr, ardents prêcheurs du respect des droits d’auteur. Mais avez-vous déjà cherché des images libres de droits, avez-vous pu trouver des indications vous permettant de citer correctement les droits associés, de modifier le document et si oui, à quelles conditions? Des heures de recherche vous attendent! La plupart des licences sous Creative Commons demandent d’indiquer la paternité de l’œuvre, mais les exemples ne sont pas clairs. Dans notre projet, toutes les références ont été assemblées à la fin.

Cela fait, il faut considérer la taille des images. En général, on peut présumer que le lecteur pourra se contenter de voir une image au double de son format original. On réduit donc la taille des fichiers de façon à maintenir une taille raisonnable pour l’ensemble du livre.

Impression générale sur InDesign


InDesign est un outil professionnel haut de gamme qui permet d’importer des textes à partir de Microsoft Word et des tableaux à partir d’Excel. Une certaine familiarité avec les concepts de mise en page (traitement des colonnes et des blocs d’images ou de textes) facilitera certainement son apprentissage. Les documents exportés en format EPUB se comportent comme il est souhaité, que ce soit sur tablette, téléphone intelligent ou poste de travail. 

Attention de vous en tenir aux animations et éléments interactifs pouvant être exportés en format EPUB. Comme bien d’autres, Adobe cherche à maintenir ses utilisateurs dans son propre écosystème propriétaire.

Saisissez votre nom d'utilisateur.
Saisissez votre mot de passe.